Galerie photos

Voir plus

Français English

Les mésanges contre les chenilles processionnaires Les mésanges contre les chenilles processionnaires

Cette année, encore plus que les années précédentes, nous nous sommes retrouvés envahis de cocons de chenilles processionnaires dans nos conifères. Ces petites bêtes sont pourvues de poils urticants qui peuvent être dangereux pour les animaux et l’homme. De plus, petit à petit et en fonction du nombre de cocons, l’arbre porteur s’affaiblit et peut en mourir. Afin d’éviter des désagréments à nos clients et de protéger notre pinède, nous sommes donc à la recherche de plusieurs stratagèmes pour les éradiquer.
A l’automne, nous avons donc enlever les cocons à hauteur de nacelle, au printemps nous installerons des pièges à phéromones, et pour le reste nous les confions aux mésanges. En effet, ces petits oiseaux sont des prédateurs des chenilles processionnaires. Nous leur avons donc installé une dizaine de nichoirs sur les trois parcelles du camping, en plus de ceux déjà mis en place par certains clients.

Le froid arrivant à grand pas, il faudra en plus des chenilles, proposer aux mésanges quelques boules de graisse remplies de bonnes graines. Attention, ces boules ne sont à installer que pendant la période de novembre à mars, après la nature regorgera d’assez de nourriture de qualité et adaptée aux saisons. Les oiseaux n’ont effectivement plus besoin de gras lorsqu’il fait chaud, mais plutôt de protéines pour les petits qui arriveront dès le printemps.

Petites astuces pour fabriquer ces boules de graines soit-même :